Silent-Seeds-Logo-Blog

5 erreurs fréquentes pour faire germer des graines de cannabis

Les graines de cannabis féminisées de grande qualité sont apparues au milieu des années 90, ces dernières ont rapidement connu un grand succès auprès d’une grande majorité de cultivateurs du monde entier. Quand on observe les milliers de variétés que propose le marché actuel, on perçoit rapidement leur démocratisation au sein de la communauté.

C’est pourquoi nous vous expliquons au travers de cet article, quelles sont les 10 bonnes raisons de cultiver du cannabis féminisé. Tous ceux qui pensent qu’une plante autofloraison était la meilleure alternative jusqu’à présent, vont certainement changer d’avis, alors suivez le guide…

Il existe de nos jours une grande disponibilité de génétiques de premier choix, sous format de graines féminisées, qui offrent logiquement des possibilités multiples aux différents cultivateurs du monde entier. Auparavant, ces derniers devaient se contenter de graines de cannabis régulières aux résultats aléatoires, car il fallait trier les mâles et les femelles lors du début de la période de floraison (sexage). Les graines féminisées nous ont offertes la possibilité de résoudre cette partie et de pouvoir obtenir finalement un ratio de 99% de plantes femelles.

Quels sont les atouts des graines de cannabis féminisées ?

 Que vous soyez plutôt Sativa ou Indica, tonique ou relax, avec une préférence pour des fleurs soit plus allongées ou bien compactes, ce qui est sûr, c’est que chaque cultivateur trouvera à coup sûr l’option qui lui correspond le mieux afin de produire des plantes femelles. Qu’est-ce qui fait que nous soyons tant émerveillés par ces variétés féminisées au sein de notre culture en intérieur ou bien en plein air ? Quelle est la réelle valeur ajoutée de ces graines ?

Nous vous expliquons ci-après 10 bonnes raisons de cultiver des graines féminisées.

1- Les graines féminisées aident à faire des économies de substrat, d’engrais et d’insecticides

Une chose tout à fait logique, est que plus nous cultivons de plants, et plus la culture du cannabis est une affaire onéreuse. Si on fait usage des graines de cannabis régulières en culture, il faut bien évidemment acheter du substrat, de l’engrais, mais aussi des produits phytosanitaires contre les maladies et les insectes, et ce, pour l’ensemble de nos plants jusqu’à l’apparition des premiers pistils, ce qui permet de finalement trier les mâles et les femelles.

 Si on y pense bien, il est vrai que l’ensemble des éléments du sol, des pots comme tous les engrais utilisés est une chose complètement inutile, car ils seront perdus à jamais et n’auront servis qu’à produire des plants mâles.

Même si le prix unitaire d’un pot est assez faible et varie selon la taille, Il est donc préférable d’économiser ces précieuses ressources, uniquement pour cultiver des plants femelles dont la récolte est bien celle qui nous intéresse. Le choix d’une graine, d’une variété n’est donc pas le fruit du hasard…

2- Faites germer uniquement les graines que vous utiliserez

Avant le début des années 2000, les cultivateurs de cannabis avaient l’obligation de faire germer le double du nombre de graines qu’ils souhaitaient planter, car ils savaient par avance qu’ils auraient 50% de probabilités d’obtenir des mâles.

Comme il est nécessaire d’attendre quelques semaines pour que le sexe d’une plante soit clairement identifié, il faut bien comprendre que cela entraîne bien des efforts inutiles, une perte de temps énorme et surtout le gaspillage de beaucoup de graines. On peut utiliser les graines régulières et les plants mâles pour différentes phases de « breeding », mais la plupart des gens recherchent davantage des belles fleurs attractives à consommer.

 La solution à ce phénomène est clairement l’utilisation de graines féminisées. La graine de cannabis est le point de départ d’une culture. Comme nous le disions auparavant, vous aurez 99% de probabilité d’obtenir un plant femelle, et donc par conséquent, les cultivateurs seront rassurés en sachant que l’ensemble des graines germées permettra d’obtenir des fleurs de haute qualité. La finalité ? Une gestion optimale de votre espace comme de la chronologie des différentes étapes de la culture.

Lire cet article  Comment cultiver du cannabis ?

3- Des économies à tous les niveaux grâce aux graines féminisées

Si nous écartons la possibilité d’obtenir ces plantes mâles et donc de s’occuper de ces plants, alors nous assistons à une forte réduction de l’ensemble du travail quotidien, et nous pourrons davantage consacrer notre attention sur la culture de plants de cannabis féminisés. La résultante directe, est que nous accorderons beaucoup moins d’énergie et de temps à des tâches qui n’apporteront aucune valeur ajoutée à la qualité comme à la quantité de notre récolte.

Le bon côté des choses, est que vous pourrez utiliser votre temps à meilleur escient, afin de perfectionner les soins de l’intégralité de vos plants dans le but d’obtenir les meilleurs résultats. Le temps est un élément précieux de notre existence, qu’il faut savoir gérer avec une certaine agilité, que cela concerne la culture du cannabis ou bien simplement notre vie quotidienne.

De plus, le prix du matériel et des consommables est en augmentation de nos jours, même pour des choses assez basiques comme l’eau, la lumière en intérieur, les pots de culture, la terre, ou encore les nutriments qui sont nécessaires durant les nombreuses semaines que nécessitent vos plantes lors de la culture. 

4- Une parfaite gestion de l’espace de culture

La plupart des gens ne disposent pas d’un lieu ayant des conditions climatiques idéales pour cultiver du cannabis. Toutefois, cela ne veut aucunement dire que vous n’avez pas la possibilité d’avoir une parfaite gestion de l’espace de culture qui est à votre portée.

A l’aide d’un bon guide de culture lors d’une première phase, mais également de votre ingéniosité et de l’implication que vous mettrez dans la réalisation de ce dernier, mais aussi des graines féminisées choisies, vous pourrez développer un nombre de plants à votre convenance. Il faut reconnaître que cela exige des recherches personnelles pendant une certaine période, mais le jeu en vaut la chandelle et la passion n’a pas de prix. 

De plus, les graines féminisées permettent d’obtenir des résultats d’une grande qualité, et ce, également dans des espaces à la taille contenue. Le choix de la variété Sativa ou Indica, ou bien tout simplement la graine correspondant à votre objectif principal est capitale pour l’évolution future des choses.

Une fois cette partie bien pensée et réalisée, vous pourrez donc envisager les meilleures expectatives pour votre culture en intérieur, qui vous offrira une abondante récolte que ce soit dans une armoire, sous un escalier, sous un toit ou tout espace disponible discret en extérieur.

Il est fondamental de construire un espace de culture en intérieur qui soit bien organisé et structuré, afin qu’il y ait une bonne qualité et circulation de l’air, pour assurer une bonne respiration aux feuilles de la plante comme une oxygénation optimale du site, afin d’éviter également les risques d’apparition de maladies fongiques et de nuisibles.

De plus, il est également important de bien choisir le modèle et la taille de vos pots, en fonction de la variété sélectionnée, car cela aura une incidence directe sur la taille finale de la plante comme sur le rendement de votre récolte.

 C’est un ensemble de réactions en chaines que nous anticipons ici. Nous vous préconisons d’être vigilant également quant à la qualité de l’eau que vous utiliserez lors de la culture (pH), mais aussi au spectre de lumière spécifique qui est nécessaire tant durant la phase de croissance comme pendant la floraison. Selon les cultures présentes autour du globe, il existe des techniques bien différentes pour pratiquer cette activité de manière ludique.

Lire cet article  Guide complet de la germination des graines de cannabis

 5- La puissance des graines féminisées

Il est vrai que les graines à autofloraison s’avèrent être de plus en plus puissantes que par le passé, mais il faut aussi bien reconnaître avec évidence que les graines féminisées de cannabis à photopériode sont celles présentant les taux de THC les plus élevés pour l’heure. Il n’est pas rare de voir de plus en plus de variétés féminisées de dernière génération atteindre un taux de THC équivalent à 30%, une telle puissance n’était pas disponible il y a quelques années.

 Les variétés de cannabis féminisées actuelles, bénéficient d’un travail de recherche et développement rendant ces génétiques incroyablement attractives pour différentes raisons, avec entre autres, toujours davantage de puissance, mais il est important de garder à l’esprit que le cultivateur a un rôle crucial pour mettre tout cela en lumière. Pour qu’une plante soit optimisée de manière générale, il faut qu’elle reçoive la quantité de nutriments nécessaire.

6- Les fleurs sont plus riches en résine

C’est pour l’instant un fait, les plantes féminisées contiennent une quantité de résine comme une taille plus importante que n’importe quelle autofloraison, même si cela évoluera certainement dans un futur proche. Avec donc une logique implacable, il est évident que les cultivateurs obtiendront une plante au rendement plus important, mais cela affectera aussi et surtout la qualité finale des fleurs comme des différents types d’extractions (hash, huile etc.).

Il est important d’accorder une grande considération aux graines de cannabis que vous choisirez, car elles ne sont pas toutes égales au niveau de la production de résine. Là aussi, la qualité et le nombre de nutriments présents dans le sol, ont un rôle essentiel à jouer. Tout cet ensemble aura un impact sur l’intensité de l’effet et du goût produits par chaque plante comme pour le taux de THC de chacune d’entre d’elle.

7- Éviter les problèmes de sexage avec votre plante de cannabis

Comme nous l’avons déjà dit précédemment, les graines féminisées favorisent les chances d’obtenir une plante de cannabis femelle. L’avantage majeur pour les novices, est de réaliser une culture sans stress, en toute facilité. Ce qui est tout à fait le contraire avec les graines régulières, car il faut être vigilant et écarter les mâles avant qu’ils ne pollinisent et mettent à mal les fleurs de votre récolte.

Le sexage se réalise à la fin de la phase de croissance, voire au début de la phase de floraison (généralement entre 10 à 15 jours après le passage à 12h de lumière pour la phase de floraison, selon la variété) et cela demande une extrême attention, sinon le rendement de votre récolte pourrait être réduit à néant.

8- Un plus gros rendement de vos plantes de cannabis

La graine féminisée a facilement trouvé sa place sur le marché, car elle est capable de vous offrir un plus gros rendement de vos plantes de cannabis, ce qui n’a rien à voir avec toute variété autofloraison. Comme les variétés à photopériode nécessitent une phase de croissance comme une phase de floraison plus longues, elles atteignent une taille bien plus importante et elles offrent logiquement un rendement bien supérieur.

Lire cet article  Top 10 des variétés sativa

Encore une fois, il est fondamental d’effectuer les bonnes recherches concernant la graine de cannabis qui correspondra le mieux à vos objectifs.

 Il existe une disponibilité énorme au niveau des variétés de nos jours. Il est également important de veiller à un apport suffisant de toutes les ressources, comme l’eau, la lumière et au niveau du sol, au fur et à mesure que passent les semaines. Il est important de savoir investir un peu d’argent dans des éléments constituant le sol, des pots de bonne facture par exemple.

 Il est important d’assurer une bonne oxygénation de votre sol et de vos racines, car ces dernières sont les poumons de vos plantes. Il est important également que les feuilles soient pulvérisées d’eau claire durant la croissance, afin de nettoyer les stomates et d’optimiser leur respiration. C’est une synergie globale, dont le moindre détail a son importance. Prenez du plaisir à cultiver, en utilisant du bon matériel les choses se font plus facilement. 

9- Une offre marché à en perdre la tête

Le marché des seeds ou de la graine de cannabis est incroyablement large à notre époque, nous n’avons que l’embarras du choix concernant les variétés de cannabis féminisées. Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre et comme nous avons tout un chacun des envies personnelles bien différentes, il existe des milliers de variétés de cannabis disponibles sur le marché actuellement. Il est donc chose facile de nos jours, de sélectionner la ou les variétés de cannabis qui vous conviennent le plus.

Vous pouvez donc faire votre choix à l’aide d’un ou plusieurs critères associés à la fois, que cela soit en fonction de la longueur de la phase de croissance ou de la phase de floraison, du goût, de l’effet, des rendements, ou bien du taux de THC de telle ou telle variété, ou encore si il est préférable de cultiver certaines seeds plutôt en terre en intérieur ou alors en extérieur, quel type de lumière ou de nutriments seront nécessaires dans les prochaines semaines pour maintenir des racines saines etc.

Il est important de bien s’informer sur les caractéristiques de chaque plante, afin de savoir également si parfois il peut être préférable de cultiver davantage en pots en extérieur, afin de limiter la taille des sujets, dans le but de maintenir une certaine confidentialité avec les voisins, par exemple, même si la culture est légale dans le pays concernée.

10- Savoir anticiper la phase de palissage

Il est important de savoir anticiper cette étape qui est fondamentale pour certaines plantes de cannabis, notamment pour les seeds représentées par des variétés américaines. La maîtrise de certaines méthodes de taille ou de culture, telles que l’écran de verdure (Screen Of Green/SCROG), la mer de verdure (Sea of Green/SOG), Mince j’ai oublié (Fuck i Missed/FIM) ou Lollypopping (développement floral en forme de sucette) est capital pour certains hybrides de cannabis U.S. Si vous méprisez cet aspect, vous risquez d’être déçu par la faible production des plantes de votre récolte.

Même si vous commettez des erreurs au début, ce n’est pas grave, c’est en faisant que l’on apprend. La plante de cannabis possède une excellente capacité de régénération, alors n’hésitez pas à vous entrainer en utilisant soit un guide de culture ou bien des tutoriels sur internet, ce n’est pas ce qu’il manque de nos jours. Ne perdez pas de vue que c’est la gestion de l’ensemble des détails qui vont vous permettre d’obtenir une culture de cannabis digne de ce nom.

Vous avez aimé cet article ?
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Partager sur Pinterest